LLAURO Balcon des Aspres
LLAURO Balcon des Aspres

HISTOIRE ET PATRIMOINE

Le village des bouchonniers

Ceux qui découvrent Llauro aujourd'hui ne soupçonnent pas le passé de ce petit village. Ils voient les rues étroites,  ils s'attardent devant les magnifiques aperçus que l'on a sur la plaine du Roussillon, les Corbières, les Albères, le Canigó. Ils le prennent pour un village typique de moyenne montagne. Ils ne peuvent pas savoir...

Rien ne montre aujourd'hui que, pendant près d'un siècle, Llauro a été un des grands centres français de l'industrie du bouchon.

Les témoins sont unanimes : pendant la première moitié de notre siècle, à Llauro, "dans toutes les maisons, si on ne travaillait pas dans le bouchon, on vivait des bouchons", dit Paul Ixart. Pour Yvonne Rous, "L'agriculture était insignifiante à Llauró. Tout le monde avait un lopin de terre, un jardin, une petite plantation de cerisiers. Mais c'étaient des bouchonniers, il y avait un bouchonnier à chaque maison... Là où il n'y avait pas une bouchonnerie, il y avait toujours un artisan qui travaillait à la main, seul ou avec un ouvrier, et des salariés qui, le soir, travaillaient chez eux et qui vendaient leurs bouchons."

(*)(*) : tiré de l'excellent site internet de Monsieur Jean Tosti, historien et spécialiste en généalogie et onomastique

Pendant plus d'un siecle et demi, Llauro fût un des plus grands centres de fabrication de bouchons en liège en France.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Mairie de Llauro